Fan de bitume, de ride, de vitesse ? Bienvenue chez les One Last Shot ! Après un premier EP nommé « First Gear » (2015), c’est au tour de leur premier album « Even Cowboys Have Sundays » de prendre place dans les bacs. Petite présentation des cinq cowboys qui sont bien motivés à vous montrer de quel bois ils se chauffent…
« Kmy », c’est le mec qui va vous donner le rythme tout au long de l’album, en tapant sur ses fûts et ses cymbales. « Norge », son collègue armé de ses quatre cordes, l’accompagnera à la rythmique. « Sky », qui porte bien son nom, vous guidera pendant tout le voyage avec sa voix rocailleuse. Et, pour finir, ceux qui vont vous mettre leurs riffs et leurs solos en tête : « Shelby » et « Scarsid ».

Dès les premiers riffs, on est dedans, c’est du One Last Shot comme on a pu le découvrir avec leur EP, en version un peu plus roots. Tous les morceaux de cet album s’enchainent parfaitement et, en prime, on a même droit à un morceau digne d’une B.O de film des 90’s, tourné dans un désert américain avec une intro qui m’a fortement plu et des riffs plus que ravageurs… Son nom : « Thou Shall Be Drunk » et je vous le promets, pas besoin d’être ivre pour adorer ce morceau. Puis s’enchainent des titres comme « Hell Mariachi » et « Live Fast And Die Young », où l’on ressent complètement leur univers, et peu importe s’ils mélangent leur southern métal avec un style beaucoup plus thrashy, ou encore en chantant en espagnol sur des fonds de musique d’Amérique centrale.

 Pour résumer, si vous aimez les albums où vous ne pouvez pas vous ennuyer, où les musiques s’enchainent en symbiose, ou encore les morceaux qui vous donnent la pêche, cet album des OLS est fait pour vous ! Les cowboys vous montrent leur efficacité, leur énergie et leur univers en dix titres et moins de quarante-cinq minutes, juste le temps de prendre l’apéro avant d’aller se faire une balade en Harley.

Lien : http://ultrarock.free.fr/chroniques2017/one_last_shot_17.htm

0 45