C’est à la manière d’une grosse cylindrée que l’album met les gaz pour parcourir la route qui le mènera au succès, sans jamais essayer de contourner les obstacles pour au contraire les affronter en les regardant droit dans les yeux.
Vous y ajoutez beaucoup de talent et autant de savoir-faire, un petit côté bad boy juste ce qu’il faut et vous vous retrouvez avec un groupe qui pourrait bien être the next big thing. C’est tout le mal qu’on lui souhaite !

La chronique complète : http://www.zicazic.com/zicazine/index.php?option=content&task=view&id=14034

0 6